Rechercher
  • Izabela

L'instant philo pour parler de l'actualité avec les enfants



Lundi, je suis retournée à la rencontre des écoliers de CM2 que j'ai l'énorme chance de côtoyer depuis l'automne dernier. Nous cheminons en philosophie, en savoir être et vivre ensemble, en connaissance(s) réciproque(s) ... Ces lundis sont pour moi source de bonheur et de gratitude.


Et c'est encore plus vrai, alors que jeudi dernier le monde a pris le chemin que l'on aurait pas souhaité si quiconque nous avait demandé notre avis ...


De nombreuses questions se posent depuis et notamment celle de la LIBERTE.

Entre traiter de la liberté au sens large ou alors au sens moral, en tant que liberté de choix, nous avons choisi la seconde option, avec comme support de discussion le mythe de l'anneau de Gygès :


Gygès est un berger qui trouve un jour un cadavre avec à sa main : un anneau, qu'il dérobe. Il s'aperçois alors que cet anneau lui donne un pouvoir magique, celui de disparaitre et de réapparaître à sa guise. Il en use pour séduire la reine et tuer le roi ...


Les élèves ont naturellement choisi de parler du POUVOIR, de la liberté, de la puissance et de la supériorité qu'il évoque, d'une certaine protection qu'il garantit à celui qui le détient.


Mais ils ont aussi rapidement dit que le pouvoir pouvait être dangereux, aussi bien pour celui qui le détient que dans la façon dont il l'exerce; qu'il créait de la dépendance. S'il est humain de toujours désirer plus et de vouloir être plus fort, le pouvoir appelle des limites et de la raison, il implique des choix, des obligations et des responsabilités. Le pouvoir d'une personne dépend forcement des autres, quel que soit le rapport établi.


Les élèves sont restés dans un juste équilibre entre l'analyse de l'actualité et le traitement du thème dans ces aspects conceptuels : le pouvoir - liberté, le pouvoir absolu, le pouvoir démocratique, le pouvoir magique enfin que sont les talents personnels de chacun. Ils ont évoqué la notion de l'abus du pouvoir et de ses dangers; le courage et la sagesse qu'il faut pour s'y opposer.


Ils ont aussi spontanément mis en avant les grands pouvoirs humains : la Vie et l'Amour !


En résumé: traiter des sujets de l'actualité en discussion à visée philosophique est une belle et bonne manière d'échanger avec les enfants sans entrer dans les jugements abusifs et sans se focaliser sur les peurs.


72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout